De l’azote pour gonfler les pneus ?

De l'azote pour gonfler les pneus ?

De l’azote pour gonfler les pneus ?

Oui, l’azote est depuis longtemps privilégié pour les voitures de Formule 1 comme pour les avions. La pratique s’est maintenant démocratisée : aujourd’hui, chacun peut en profiter. En voici 4 bénéfices et un bémol.

 

1/ Des gains

L’air qui gonfle couramment nos pneus contient 21 % de dioxygène, 78 % de diazote et 1 % d’autres gaz (vapeur d’eau donc humidité, méthane, ozone, dioxyde de carbone, etc.). Ce cocktail augmente la porosité du pneu et favorise son vieillissement. A l’inverse, l’azote pur (le diazote plus précisément) prolonge sa durée de vie. De même pour les jantes : l’humidité contenue dans les pneus gonflés à l’air favorise leur oxydation. Ce risque disparaît avec l’azote. Enfin, par une meilleure tenue de route et une meilleure résistance, l’azote permet de faire des économies de carburant.

 

2/ Plus de temps

Le diazote est plus stable que le dioxygène. En effet, inerte, il traverse plus difficilement la paroi du pneu. De plus, étant moins sensible aux changements de température, il est moins sujet à la fuite par évaporation. Des pneus gonflés à l’azote perdent donc moins vite la pression. Ils se dégonflent jusqu’à 3 fois moins vite que s’ils étaient gonflés à l’air. C’est un atout pour ceux qui ont du mal à vérifier chaque mois la pression de leurs pneus. Attention toutefois : il faut quand même impérativement faire des vérifications de pression même si elles sont plus espacées. Demandez conseil au professionnel qui fera le premier gonflage de vos pneus à l’azote. Il vous conseillera sur le rythme à adopter, en fonction du pneu, de votre voiture et de vos habitudes de conduite.

 

3/ Une sécurité renforcée

Parce qu’il permet de limiter le sous gonflage, l’azote offre une bonne tenue de route. Ainsi, il présente un autre atout : la meilleure adhérence qui induit un meilleur freinage. Enfin, les risques d’éclatement sont diminués.

 

4/ Une plus-value environnementale

La durée de vie des pneus s’allongeant, la filière génère moins de déchets. Autre avantage pour l’environnement : la meilleure tenue de route entraîne une baisse de la consommation de carburant. Cela diminue au passage le niveau d’émission de gaz à effet de serre.

 

Mais :

  • Faire la pression de ses pneus, c’est gratuit alors que gonfler ses pneus à l’azote, c’est payant.
  • Toutes les stations-services sont équipées d’un gonfleur d’air alors que les structures qui proposent un gonflage à l’azote sont beaucoup moins nombreuses.

Notons que dans de nombreuses situations, les avantages énoncés compensent largement les inconvénients. Dans d’autres, pas suffisamment pour que la bascule en vaille la (petite) peine. Il s’agit d’un choix individuel et sur-mesure qui dépendra de plusieurs facteurs comme l’usage que vous faites de votre voiture, les routes que vous empruntez, votre fréquence et votre type de conduite. Pour bien mesurer les bénéfices, demandez conseil à un professionnel.